PRESSE







A Hellemmes, le « 133 »
fut un estaminet-friterie
 avant de devenir un
 lieu de création artistique.
PUBLIÉ LE 8/03/2016
CO. C. (CLP)

Des souvenirs pleins les murs, c’est ce que possède le « 133 ». 
À l’origine, déjà une taverne-friterie, « Chez Jules », le lieu a ensuite été, pendant plusieurs décennies, le café-friterie « Chez Pierrot » au 133 de la rue Roger-Salengro.

C’était aussi le siège de l’amicale des sapeurs-pompiers et celle des marins. Pierre Montéaperto en était le patron et officiait derrière l’immense bar en bois sculpté. La cour du café possédait une salle des fêtes où de nombreux Hellemmois ont fêté leur mariage, des baptêmes ou des anniversaires. Quand le commerce a périclité, Pierrot Montéaperto a cédé les murs. 


Noële Barbot a racheté l’immeuble en l’état avec le mobilier à l’intérieur. La psychothérapeute imaginait déjà ce qu’elle pourrait en faire. Mais en attendant les travaux, Noële a donné quelques conférences près du bar dans l’ancien café et a eu quelques surprises. « Un jour, deux messieurs sont entrés et ont commandé deux cafés. Une autre fois, c’est tout un groupe de dîneurs qui s’est attablé pour consommer », se souvient Noële Barbot.


« Grâce au café et ensuite mes stages et mes conférences, des milliers de personnes sont passées au 133 ». Pierrot s’en est allé, puis Noële Barbot, à son tour, a déserté le lieu après dix-sept années d’activités. 


Mais le « 133 » continue l’aventure en se transformant en lieu de création grâce à Françoise Demory, sa nouvelle résidente depuis un an. C’est maintenant devenu un endroit permettant aux professionnels de travailler, aux compagnies de théâtre de mener à bien leurs projets et aux associations de se retrouver et d’échanger.

Le « 133 » : 133, rue Roger-Salengro (métro Hellemmes). 
Contact : tél. : 06 60 41 89 62.

_________________________________________________________________________________


Hellemmes : le « 133 » a ouvert ses portes
PUBLIÉ LE 13/10/2015
CO. C. (CLP)

Ceux qui n’étaient pas disponibles ce jour-là peuvent durant toute cette semaine du 12 au 16 octobre de 13 h à 17 h visiter ce lieu exceptionnel. 

Trois pistes de travail guident le « 133 » : 
* un lieu de vie où les associations se retrouvent pour échanger sur leurs projets, informer leurs membres ou y organiser des assemblées générales,
* la création artistique où les compagnies professionnelles et troupes de théâtre amateur travaillent leurs projets,
* un lieu de regroupement professionnel pour les réunions d’équipes, animation de séminaires et organisation de rencontres entre professionnels d’une même entreprise.
« À l’heure actuelle, l’association Imaginaire Compagnie en est le premier locataire », a confié Françoise Dazin, la directrice artistique et gérante du lieu. « Nous sommes ouverts à toutes les propositions. »

Le « 133 » au 133, rue Roger-Salengro (métro Hellemmes). 

Contact : tél. : 06 60 41 89 62 ou le133lille@gmail.com. 
Site internet : http://le133.blogspot.fr





_________________________________________________________________________________












Lille : le groove dance débarque en France… et il choisit Hellemmes! 


PUBLIÉ LE 
PAR FLORENCE PIAZZETA ET STÉPHANE MORTAGNE

C’est lundi dernier que Nathalie Petitclerc a proposé un cours de groove dance. « Une première en France », paraît-il. Alors, on a cherché, cherché et, visiblement, la prof ne nous avait pas menti…

Le groove dance, vous connaissez ? Nous non plus. En tout cas, pas avant d’avoir assisté au cours dispensé par Nathalie Petitclerc. Mais qu’on se rassure : si la discipline fait sensation aux États-Unis ou au Canada, elle commence à peine à arriver en France… Ce qui explique peut-être le succès remporté, lundi soir, par le premier des cours hebdomadaires lancés par la jeune Lilloise.
À l’entrée de la salle, les fiches d’inscription et une boîte flanquée d’un « merci ». Car ce premier cours est en accès libre. C’est un peu à votre bon cœur… Sur le floor, une douzaine d’élèves. Lumière tamisée, pieds nus… Ou plutôt chaussettes, froideur du carrelage oblige ! « Mais on devrait bientôt avoir un revêtement plastique », rassure Nathalie Petitclerc avant de se lancer dans une explication de la philosophie du groove dance. « Passer un moment agréable et joyeux en dansant. » Ici, pas d’erreurs possibles : « Votre manière de faire est forcément la bonne. » Car le groove se situe entre le cours de danse chorégraphiée et le free style. Comprenez que la prof donne quelques mouvements de base, à chacun ensuite de les utiliser comme il le sent. « Le mot d’ordre, c’est unis, tous unis dans le même mouvement, mais uniques, car uniques dans l’interprétation », martèle celle qui a découvert la discipline au Canada alors qu’elle y avait émigré pour parfaire son diplôme de coach de vie. « J’ai bourlingué un peu partout, sourit la jeune femme. Mais j’ai voulu revenir à Lille car j’adore la région. » En février dernier, Nathalie a donc reposé ses bagages dans la capitale des Flandres et, depuis, travaille à la création de son entreprise de coach de vie. Le groove, c’est une autre facette de la jeune Lilloise, férue de danse. Un moyen d’assouvir une passion mais pas seulement… « Avec le groove, on lâche prise, on a une meilleure estime et confiance en soi. » Des vertus qui s’insèrent donc parfaitement dans son projet professionnel.

Renseignements au 07 82 24 03 78 ou sur facebook Nathalie Petitclerc Coach-Groove.
Cours tous les lundis, de 19 h à 20 h, au « 133 », 133, rue Roger-Salengro à Hellemmes.

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *